Marques et labels

Accueil » Boîte à outils » Marques et labels

Marques

Tourisme et Handicap

La marque “Tourisme et Handicap” a pour objectif d’apporter une information fiable, descriptive et objective de l’accessibilité des sites et équipements touristiques en tenant compte de tous les types de handicaps et de développer une offre touristique adaptée et intégrée à l’offre généraliste.

La marque apporte la garantie d’un accueil efficace et adapté aux besoins indispensables des personnes handicapées. Les documents utilisés pour l’évaluation qui précède la labellisation ont été élaborés en concertation entre les associations de prestataires du tourisme et les représentants des personnes handicapées.

La marque d’Etat Tourisme et Handicap est aussi un moyen de sensibiliser les professionnels du tourisme à l’accueil des personnes handicapées grâce aux unions professionnelles mais aussi par l’intermédiaire du réseau français d’institutionnels du tourisme (office de tourisme, syndicat d’initiative, comité départemental et régional du tourisme). L’association Tourisme et Handicaps s’y emploie en permanence.

Le logo, apposé à l’entrée des sites, établissements et équipements touristiques et sur tous documents renseigne les personnes handicapées de façon fiable, homogène et objective sur leur accessibilité en fonction du handicap (auditif, mental, moteur, visuel) grâce à quatre pictogrammes.

Pour les professionnels du tourisme, c’est un avantage concurrentiel.

La marque d’Etat Tourisme et Handicap est d’abord une reconnaissance : elle récompense les efforts des professionnels du tourisme en matière d’accessibilité et d’accueil des clientèles spécifiques. Tous ceux qui ont demandé à être labellisés s’affirment en effet comme des acteurs et des ambassadeurs de l’accueil du public handicapé.

Offrir aux personnes handicapées l’autonomie à laquelle ils aspirent, c’est leur ouvrir le plus grand nombre de portes. La liste des professionnels susceptibles de recevoir la marque est particulièrement vaste. Elle comprend notamment : Tous les types d’hébergements : hôtels, villages de vacances, maisons familiales, chambres d’hôtes, auberges de jeunesse, résidences de tourisme, locations de meublés et de gîtes, campings, …

Les établissements de restauration de toutes natures : restaurants, bars, brasseries, fermes auberges, creperies…

Tous les sites touristiques : monuments, musées, salles d’exposition, châteaux, sites remarquables, jardins…

L’ensemble des sites de loisirs : parcs à thèmes, salles de spectacles, équipements récréatifs, piscines et équipements balnéaires, bases de loisirs…

Labels

Sport et Handicap

Le label « Sport et Handicap » est une marque de qualité concernant l’accueil des personnes en situation de handicap, désirant pratiquer régulièrement une activité physique et sportive, de compétition ou de loisir, et permettant de prendre en compte les besoins inscrits dans la loi du 11 février 2005. Ce label identifie l’accessibilité des lieux de pratiques sportives (équipements adaptés, projet d’accueil de l’association), la qualité de l’encadrement (adapté et qualifié) pour les personnes ayant besoin d’adaptation pour les principales déficiences (motrice, visuelle, auditive, mentale).
Il résulte d’un partenariat entre les services de l’état (« Jeunesse et Sports »), le mouvement sportif aquitain (démarche impulsée et expérimentée par le CDOS Gironde) et les professionnels du handicap.

A quoi ça sert ?

  • Pour les personnes en situation de handicap, le label permet de disposer d’une information fiable sur le service sportif offert et repérer les associations œuvrant à proximité.
  • Pour l’association sportive, c’est se doter d’un suivi et d’un soutien technique des partenaires du label. C’est bénéficier de formations adaptées pour les bénévoles et les éducateurs. C’est la possibilité d’avoir un éventuel appui financier (équipements, aides aux financements de matériels…) et c’est aussi pouvoir bénéficier d’un réseau promotionnel au niveau du territoire régional.
  • La pratique des activités physiques et sportives par les personnes en situation de handicap représente un enjeu régional et national majeur.

Qui est concerné ?

  • Toutes les associations sportives aquitaines qui souhaitent accueillir des personnes en situation de handicap, désirant pratiquer une activité sportive au sein d’un club valide, sont invitées à remplir le cahier des charges permettant d’obtenir le label « Sport et Handicaps ».

Comment ça marche ?

  • La démarche est volontaire : l’association sportive s’adresse au « porteur de projet » de son département (voir liste ci-jointe) pour solliciter une visite « diagnostic » réalisée par un comité de suivi, chargé d’apprécier l’accessibilité pour les 4 principaux types de handicap.
  • Un groupe d’évaluation départemental composé des services de l’Etat, du CDOS, du Comité Départemental du Sport Adapté, du Comité Départemental Handisport, du Conseil Général, de la Maison Départementale des Personnes Handicapées, examine les candidatures et les soumet au groupe technique régional « Sport et Handicaps ». Celui-ci, sur proposition des groupes de suivi départementaux, distribue le label « Sport et Handicaps » à l’association pour une durée de 4 ans (pour un, deux, trois ou quatre handicaps), avec une visite annuelle de suivi.

Valides-Handicapés

Le label « Valides-Handicapés » est une marque de qualité concernant l’accueil des personnes en situation de handicap, désirant pratiquer régulièrement une activité physique et sportive, de compétition ou de loisir, et permettant de prendre en compte les besoins inscrits dans la loi du 11 février 2005.

Ce label identifie l’accessibilité des lieux de pratiques sportives (équipements adaptés, projet d’accueil de l’association), la qualité de l’encadrement (adapté et qualifié) pour les personnes ayant besoin d’adaptation pour les principales déficiences (motrice, visuelle, auditive, mentale).
Actif depuis 2008, le label « Valides-Handicapés » résulte d’un partenariat entre les services de l’Etat (« Jeunesse et Sports »), le mouvement sportif néo-aquitain (démarche impulsée et expérimentée par le CDOS de Gironde) et les professionnels du handicap.

Il s’inscrit dans une complémentarité de l’offre sportive proposée par les fédérations spécifiques Sport Adapté et Handisport, en direction des sportifs handicapés. Ce dispositif est également soutenu par les conseils départementaux des départements néo-aquitains et le CNDS.

Objectifs principaux :

Pour les personnes en situation de handicap :

  • Favoriser leur pratique sportive en mixité (valides-handicapés) dans les clubs sportifs
  • Encourager leur participation à la vie des clubs
  • Repérer les lieux de pratique partagée fiable et de proximité

Pour les associations sportives :

  • Aider et accompagner les clubs valides qui souhaitent intégrer un public handicapé en les dotant d’un suivi et d’un soutien technique des partenaires du label
  • Les faire bénéficier de formations adaptées pour les bénévoles et les éducateurs. C’est la possibilité d’avoir un éventuel appui financier (équipements, aides aux financements de matériels, …)
  • Leur donner de la visibilité, et bénéficier d’un réseau promotionnel au niveau du territoire régional.
    Pour les établissements spécialisés :
  • Repérer les lieux de pratique sportive labellisés, gage de qualité
  • Proposer à leurs résidents de s’ouvrir vers de nouvelles activités.
  • Le label comment ça marche ?
  • La démarche est volontaire, simple et gratuite : l’association sportive s’adresse au « porteur de projet » de son département (les 12 CDOS de Nouvelle-Aquitaine) pour solliciter une visite « diagnostic » réalisée par une commission technique départementale, chargée d’apprécier l’accessibilité pour les 4 principaux types de handicap.
  • Cette commission d’accompagnement et d’évaluation départementale composée des services de l’Etat, du CDOS, du Comité Départemental du Sport Adapté, du Comité Départemental Handisport, du Conseil Départemental, de la Maison Départementale des Personnes Handicapées, examine les candidatures, rend visite aux clubs sur leur site de pratique et soumet leur projet au groupe technique régional « Sport et Handicap ».
  • Celui-ci, sur proposition des commissions techniques départementales, attribue le label «Valides-Handicapés » à l’association pour une durée de 4 ans (pour un, deux, trois ou quatre handicaps), avec une visite de suivi tous les 2 ans. Deux temps de validation par an : Avril et Novembre.

Les critères de labellisation

Les 3 axes principaux pris en compte :
● Accueil des personnes, volonté de les intégrer dans le club (état d’esprit, ouverture, tolérance)
● Accessibilité des sites et des pratiques (équipements adaptés)
● Encadrement adapté, qualifié et de qualité

Les clubs candidats au label doivent répondre à un cahier des charges que la commission technique départementale adapte à chaque projet de club lors de sa visite.

Taille de police